• Paula Fernandes - Passáro de Fogo

    Oiseau de feu

     

    Tu vas t'abandonner à moi
    Comme la première fois
    Tu vas délirer d'amour
    Sentir ma chaleur
    Tu vas m'appartenir
     
    Je suis l'oiseau de feu
    Qui te chante à l'oreille
    Je vais gagner ce jeu,
    En t'aimant comme une folle
    Je veux ton amour de bandit
     
    Mon âme voyageuse, coeur indépendant
    Court un danger à cause de toi
    J'ai envie de tes secrets
    De t'enlever ton calme
    D'être bien plus qu'un ami
     
    Ne dis pas non
    Ne renie pas
    Un nouvel amour
    Une nouvelle passion
    Dis-moi...
     
    Si loin du sol
    Je serai tes pieds
    Dans les ailes d'un rêve vers ton coeur
    Laisse-toi sentir
    Abandonne-toi à moi
    Chevauche mon corps
    Oh ma passion éternelle...

  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Février à 11:48

    Très belle chanson douce, c'est avec du soleil de chez moi,  mais toujours du froid pour te souhaiter une excellente journée

    Bisous 

    2
    Mardi 27 Février à 01:04

    Un très beau clip chère Josi

    De gros bisous et une bonne semaine

    3
    Dimanche 27 Mai à 15:22

    Allô Josi...

    J'espère que tu vas bien-☺

    Belle vidéo et la chanson aussi.

    Je prend ce temps pour passé sur les blogues vu que la température est à la pluie. J'ai fini ma rénovation de ma salle de bain. Il ne me reste qu'a nettoyé mon espace de travail au sous-sol, replacer mes outils et essayé de trouvé ce que je n'ai pas trouvé encore dans certaines boites, hahaha. Après mon boulot, j'aime à m'asseoir dans ma balançoire avec une bière et relaxer en écoutant les oiseaux chanté. J'en profite le temps qu'il fait beau et chaud vu qu'on a des hiver long et froid. Je ne sait pas quand je reviendrai sur les blogues. On est si bien à la maison a flâné. 

    Bisous, bonne semaine et prend soin de ta santé...

    Hubert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :